offre d’emploi – Medior/Senior Project Manager

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

A-RES est une société de gestion de projets active dans le secteur de l’immobilier et dont les bureaux sont établis à Gand. Les activités d’A-RES sont orientées autour de
l’accompagnement professionnel de maîtrise d’ouvrage publique et privée et ce en qualité de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée ou d’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage.
Parmi ses références passées et en cours, A-RES compte entre autres, la nouvelle bibliothèque De Krook à Gand et son réaménagement urbain, le nouvel Institut du cancer Jules Bordet à Bruxelles, le nouveau Casino de Middelkerke, le Cirque d’Hiver à Gand, Bozar à Bruxelles, le Commissariat de Police de Mouscron, les Cliniques Universitaires de Saint-Luc …

A-RES représente également divers investisseurs privés et/ou développeur immobilier sur des projets commerciaux et résidentiels.

NOS ACTIVITÉS

Gestion et coordination de projet – Programmation – Faisabilité – Organisation de concours d’architecture – Conseil immobilier – Audit de projet – Certification BREEAM

DESCRIPTION DU POSTE

A-RES souhaite renforcer son équipe d’un(e) collègue motivé(e) qui sera désigné(e) comme responsable pour les tâches suivantes :

  • L’accompagnement et le suivi autonome des projets de construction en phase d’études et d’exécution en Région Wallonne et Bruxelloise
  • La défense des intérêts du Maître de l’Ouvrage en s’appropriant ses objectifs et en apportant des conseils
  • Le suivi qualité de marchés publics d’Auteur de Projet et de travaux
  • L’organisation des réunions de travail entre Maîtrise d’Ouvrage et équipe d’Auteur de Projet
  • Le contrôle et suivi du planning, du budget et des risques de projet en cours d’étude

PROFIL RECHERCHÉ

Vous disposez de :

  • Un diplôme d’ingénieur civil-architecte, d’architecte, d’ingénieur en construction ou d’une expérience professionnelle équivalente démontrant une expertise technique générale
  • Une expérience de min. 3 ans auprès d’un entrepreneur, d’un bureau d’études, ou d’un architecte avec implication active sur des projets de grande échelle (minimum 5 à 10M€)
  • Une expérience dans la gestion de projets hospitaliers est un sérieux atout
  • Une maîtrise parfaite du français à l’orale et à l’écrit est essentiel, une bonne connaissance du néerlandais est un plus
  • Une connaissance de la loi sur les marchés publics
  • Des connaissances informatiques des logiciels MS Office, MS Project, …

Vous faites personnellement preuve :

  • d’une approche proactive et anticipative
  • d’une organisation soignée et directive
  • d’une communication aisée et empathique
  • d’une capacité de synthèse
  • d’une sensibilité pour la qualité architecturale, ainsi que pour les aspects techniques et financiers d’un projet de construction

NOTRE OFFRE

  • Des tâches variées, touchant à tous les aspects de réalisations immobilières à programmes variés
  • L’opportunité de travailler sur des projets emblématiques dans les trois régions belges
  • Une rémunération conforme et des avantages extralégaux
  • Un développement personnel par le biais de formations financés par A-RES
  • Un cadre de travail agréable et enrichissant à :
    • Gand
    • Woluwe Saint Lambert

www.a-res.be

Email: jobs@a-res.be

offre d’emploi – Ingénieur en Techniques Spéciales (chef de projet)

NOTRE BUREAU
Energ-Ir sprl est un bureau d’ingénierie en techniques spéciales qui intègre également les études de performances énergétiques.
Situé à Perwez, notre bureau compte actuellement 5 collaborateurs et est actif tant en marchés privés que publics et assure des missions variées telles que immeubles de logements et de bureaux, crèches, écoles, centres sportifs, etc.

FONCTION
En tant que chef de projet vous êtes en contact direct avec l’ensemble des corps de métiers actifs dans le processus de construction (maîtres de l’ouvrage, entrepreneurs, architectes,…).
Vous serez progressivement en charge de dossiers de A à Z :

  • Étude / conception /dimensionnement des installations HVAC, Sanitaires et électriques
  • Participation active aux réunions de travail avec l’équipe de conception
  • Établissement des documents d’appel d’offres (plans, schémas, cahiers des charges, bordereaux)
  • Comparaison des offres
  • Supervision de l’exécution sur chantier et rédaction des PV
  • Missions complémentaires : PEB / PHPP / nœuds constructifs

PROFIL

  • Vous disposez d’un master :
    • Ingénieur civil architecte,
    • Ingénieur civil des constructions
    • Ingénieur civil électromécanicien
    • Ingénieur Industriel construction
    • Ingénieur Industriel énergie & environnement,
    • Ingénieur Industriel électromécanicien
    • Ingénieur Industriel en industrie.
  • Vous êtes intéressé par le domaine des Techniques Spéciales et la conception de bâtiments à haute performance énergétique
  • Vous êtes prêt à vous investir et à contribuer au développement d’une TPE en pleine croissance
  • Vous êtes précis et exigeant envers vous-même, capable d’autonomie et d’initiatives
  • Vous êtes ouvert et prêt à vous former de manière continue
  • Vous parlez français
  • La connaissance du néerlandais est un atout
  • La connaissance des programmes PEB et/ou PHPP est un atout

NOUS VOUS OFFRONS

  • Un cadre jeune et dynamique dans une structure à taille humaine
  • Des prestations variées réparties entre du travail au bureau (Perwez), sur chantier ou encore chez les clients, architectes, …
  • Une formation permanente
  • Un salaire attractif
  • Un horaire flexible

INTÉRESSÉ
Envoyez votre CV et lettre de motivation par e-mail à Muriel Smeets : info@energ-ir.be

Si vous désirez plus d’informations :
www.energ-ir.be
www.facebook.com/energir

Être « responsable» d’établissement, d’organisation, de service, d’équipe, …

Une promotion, un challenge… Une responsabilité aussi, dont on prend généralement rapidement conscience. Et par ailleurs une fonction complexe, pour ne pas dire compliquée…

Et si nous nous penchions sur cette complexité ? En identifiant les différents rôles associés à cette fonction, les tensions entre ceux-ci.

Et au-delà de ces rôles, en nous appuyant sur les apports de la psychologie positive, nous explorerons la notion de « forces », celles associées aux différents rôles et, surtout, les nôtres, sur lesquelles nous pouvons nous appuyer pour remplir ces rôles, en combinant efficacité et bien-être pour nous et nos équipes.

C’est donc un atelier interactif, participatif qui nous attend, où dynamisme et bonne humeur seront au rendez-vous.

Cette conférence aura lieu dans les locaux de la HELHa à la Chaussée de Binche 159 à Mons.

Nous vous invitons à vous inscrire sur le site de l’AL.I.D.HE en allant sur : http://www.alidhe.be/conferences.php

ENQUÊTE JEUNES INGÉNIEURS

Vous venez d’être diplômé master en sciences de l’ingénieur industriel.
Nous vous félicitons et vous faites maintenant partie de la fédération des ingénieurs Industriel de Belgique UFIIB qui défend et promeut le métier de l’ingénieur.
Que vous ayez déjà un emploi ou que vous soyez … (lire la suite)

offre d’emploi – CHEF DE PROJET ÉTUDES DE SOL |

CHEF DE PROJET ÉTUDES DE SOL

(11622/AVC) (FR)


Envirosoil S.A. se charge de la réalisation des études d’orientation et descriptives du sol, de l’établissement des plans d’assainissement ainsi que de l’accompagnement des projets d’assainissement du sol et de terrassement, en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

L’entreprise dispose également des équipements appropriés pour l’échantillonnage  conforme aux règles en vigueur. Envirosoil a par ailleurs bâti une expertise hors pair dans le domaine de l’analyse des besoins en matière de dépollution, de l’évaluation des risques et évidemment aussi dans la conception de projets d’assainissement et la coordination de leur exécution.

Actuellement, Envirosoil emploie 45 collaborateurs enthousiastes, garants d’une prestation de services impeccable. Cette qualité de service est garantie par un système de qualité certifié selon  la norme ISO-9001 et selon le protocol de la VEB (Vereniging Erkende Bodemsaneringsdeskundigen. Le système de gestion de la sécurité et de la santé sur chantier est conforme à la norme LSC* 2017/6.0. Tout ceci évidemment endossé par une équipe solide de techniciens expérimentés et de formation supérieure ou universitaire. 

Envirosoil est également menbre des fédérations professionnelles FEDEXSOL et VEB.

Envirosoil a entre autres mené à bien des projets sur des sites de production de sociétés multinationales et a collaboré avec de nombreuses entreprises belges de toutes tailles et de tous secteurs.

L’entreprise dispose de toutes les agréations nécessaires en qualité d’expert en assainissement du sol dans les 3 régions du pays (Flandre, Bruxelles et Wallonie).

Fonction

Compte tenu de l’évolution de la législation à Bruxelles et en Wallonie, Envirosoil souhaite renforcer son équipe en engageant un Chef de projet études de sol pour la région Bruxelles Capitale et Wallonne.

• Après une période de formation vous êtes responsable de la réalisation des différents projets d’études de sol ( études d’orientation et descriptives du sol, projets d’assainissement du sol et de terrassement).
• Doté d’un esprit orienté client, vous estimez les besoins du client et apportez une solution appropriée dans les différents dossiers.
• Vous entretenez de bons contacts avec les administrations bruxelloises et wallonnes. 
• Vous organisez le projet en concertation avec les collaborateurs sur le terrain. Vous donnez des instructions à l’équipe lors de l’échantillonnage et suivez de près l’évolution des dossiers. Vous travaillez conformément aux codes de bonnes pratiques.
• En fonction des échantillonnages, vous commandez des analyses au laboratoire. Vous établissez un rapport basé sur les résultats d’analyse et formulez un avis.
• Vous contrôlez la qualité des travaux et assumez la responsabilité technique des projets.

Profil

• De préférence vous avez de l’expérience et vous avez un diplôme d’études supérieures dans un domaine technique ou scientifique ( ingénieur bio, géologue, ingénieur industriel (environnement, chimie ou biochimie) ou titulaire d’un master en sciences, éventuellement titulaire d’un bachelier en gestion de l’environnement,…
• Vous avez un bon sens de la communication et vous comprenez, parlez et écrivez le français et le néerlandais. 
• Vous avez l’esprit orienté technique et une grande capacité analytique.
• Vous faites preuve de réalisme dans l’élaboration des propositions de projet et vous avez une approche commerciale.
• Vous avez un sens des responsabilités et prenez des décisions, faites preuve de réactivité.
• Vous êtes autonome, rigoureux sur le plan administratif et résistant au stress.
• Sur la base de votre expertise technique et de votre souci de satisfaire le client, vous contribuez à la poursuite de la croissance et du succès de l’entreprise.
• Vous vous déplacez régulièrement dans la Région Bruxelles Capitale et Wallonne. 
• Connaissance de la législation en vigueur dans la Région Bruxelles-Capitale et Wallonne est un atout.

Offre

• Un emploi passionnant au sein d’une équipe soudée dans une entreprise belge en expansion.
• Un package salarial compétitif.
• Une formation approfondie est prévue.

Comment réagir?

Vous pouvez postuler via notre site internet  www.searchselection.com .

Pour plus d’informations concernant cette opportunité d’emploi vous pouvez contacter Anja Van Cappellen (tel. 02/759 22 10).

Nous vous assurons que votre candidature sera traitée de manière confidentielle.

offre d’emploi – Full-stack Software Engineer | SAPRISTIC – BIION

Full-stack Software Engineer

The context

As a Java / HTML5 Full-stack Software Engineer, you are part of a young and dynamic team designing, developing and maintaining our own Mirrhia product and customer projects.

Surrounded by an experienced team of fellow R&D engineers, you develop a deep knowledge of our technological stack and become a key contributor to our development.

You will share with us an audacious mix of innovative technologies, a long and broad business expertise and a creative vision of the pharmaceutical and biotech activity, clearly making this a thrilling challenge to face as a team!

Required Skills & Experience

– Civil Engineer, Industrial Engineer or Master’s in Computer Science or equivalent

– 0-3 years hands-on software development experience

– Very good knowledge of Java, SQL and HTML5

– Knowledge of Spring, AngularJS, IntelliJ, SQL Server or MariaDB is an asset

– Fluent in French and English

– Effective problem-solving skills

– Flexibility and adaptability

– Team player

– Quick self-starter, pro-active attitude, excellent technical sense

We Offer

– A permanent full-time contract in a dynamic and growing company

– An attractive salary package with numerous extra-legal benefits

– Concrete possibility to grow yourself (Project Management,…)

– A continuous training within multi-disciplinary teams

– A pleasant working environment and a very good working atmosphere

Our Group

Biion is a leader in providing automation and software solutions to the pharmaceutical industry.
Created in Belgium more than 20 years ago, we also have customers in France, Luxemburg, Switzerland and in countries around the world.
Biion is a proud member of Sapristic which is a young and dynamic group of IT and industry experts.
Thanks to our consistently high R&D investments, we have been able to build a very successful product in Mirrhia which is a best-of-breed production data management system used throughout the pharmaceutical industry.
Our modern technological stack based on Java, Spring, HTML5 and AngularJS is also the driving force behind our success in securing long-term development projects and partnerships with our customers.
Our pride as a team lies in delivering systems with consistently high-quality standards, something that is critical in the pharmaceutical sector where patient and employee safety is of the utmost importance.
What we do has a real and direct impact on people’s lives.
Contact

offre d’emploi – Responsable Projets R&D et Innovation (m/f)


Vous êtes ingénieur et avez environ 10 ans d’expérience dans la gestion de projets de R&D/Innovation de produits et procédés et vous aimez concevoir et développer. Vous êtes axé innovation.


Notre client, une entreprise industrielle métallurgique et innovante dont les produits sont réputés mondialement, recherche, pour entrée immédiate, un


Responsable Projets R&D et Innovation (m/f)


Membre du Service R&D et Innovation, vous prenez une part active dans :

  • Conception, définition et réalisation des travaux de conception et de développement et/ou d’innovation des nouveaux produits et des nouveaux procédés jusqu’à la rupture technologique, ainsi que les études d’amélioration des produits et procédés existants ;
  • Réalisation de recherches appliquées, d’études, de mises au point, d’analyses, des essais, la mise en oeuvre des innovations ;

Responsabilités :

  • Vous gérez des projets de recherche et développement/innovation sur toute leur durée, depuis la définition du périmètre du projet, l’établissement des plannings, évaluation/gestion des risques, gestion des ressources matérielles et humaines, d’unités pilotes/essais, des budgets/coûts, … jusqu’à la clôture de chaque projet et le suivi des prototypes chez le client final ;
  • Vous assurez une veille technologique et scientifique : suivre les évolutions techniques, trouver de nouveaux procédés ou matériaux de substitution, anticiper sur la concurrence, diminuer les coûts et augmenter la qualité, …

Evolution


En fonction de vos compétences générales et de votre potentiel managérial, des évolutions de fonctions sont possibles à moyen et long terme au sein de l’entreprise.

Description du Profil :


Vous possédez un Master II en science des matériaux ou chimie, avec d’excellentes connaissances en mécanique (ingénieur civil ou industriel).
Vous avez une bonne maîtrise du français et l’anglais, la connaissance de toute autre langue est un plus.

Vous avez de bonnes connaissances en :

  • Métallurgie / produits métalliques,
  • Gestion de projets R&D / Innovation,
  • Analyse des risques,
  • Gestion d’unités pilotes, d’essais divers, …
  • Méthodes et outils de gestion de projets,
  • Méthodes d’innovation (creative problem solving),
  • Outils informatiques : MS Office, ERP, software de simulation FEM,

Vos compétences vous permettent de :

  • Coordonner et gérer des projets d’études R&D, d’innovation et d’amélioration des produits et procédés existants et de les mener à terme,
  • Établir les cahiers des charges,
  • Étudier les avant-projets et les projets,
  • Concevoir et expérimenter les produits et procédés nouveaux,
  • Evaluer le retour d’investissement (coûts, rentabilité, …),
  • Constituer les dossiers techniques,
  • Animer, coordonner et diriger une équipe pluridisciplinaire,
  • Se conformer à des processus méthodologiques rigoureux,
  • S’adapter en permanence aux nouvelles technologies,

Vous pouvez être amené à vous déplacer en Europe et au-delà (15 à 20% par an maximum).
Le lieu de travail est situé à Liège.
La rémunération pour cette fonction est négociable au vu de vos qualifications et expérience et est accompagnée de divers avantages.
Un CDI temps plein vous est proposé.

Personne de contact : Joëlle ANTOINE – gsm : 0477- 200 300 – e-mail : Joëlle ANTOINE – JL Consultants Europe sprl.

2018 : 85 ans d’ingénieur industriel – De la Défense à la Présence

Le siècle passé voyait une industrialisation rapide, où main d’oeuvre et maîtrise étaient les garantes de la réussite. Dés lors, le pays s’est doté de formations, qu’il organisait par niveau, préfigurant également une hiérarchie naturelle dans l’industrie : l’universitaire au sommet, le professionnel à la base, un ingénieur d’application et un technicien entre eux.
Cet ingénieur d’application, vu sa parfaite adéquation avec la réalité industrielle, était alors en concurrence avec l’ingénieur universitaire. Les associations extra-professionnelles d’ingénieurs se voyaient dés lors chargées d’une mission de défense de leurs membres.
Aujourd’hui, l’ouverture des frontières relativise cette émulation entre ingénieur de niveau universitaire et ingénieur universitaire. Puisque la défense n’est plus l’objet essentiel de l’association d’ingénieurs, quelle raison d’existence lui donner ?
Nous avons besoin d’une unité de vue de la profession d’ingénieur concernant cette destinée. Et celle-ci s’élabore dans l’échange d’idées. Non pas les idées du comment faire pour que ça continue comme avant, mais les idées des ‘pourquoi’ et ‘pour quoi’ d’une association d’ingénieurs.
Où est cet espace où nous pouvons débattre à ce sujet en contribuant individuellement et librement sans une instance qui sanctionne ?
Il manque un lieu de critique constructive pour permettre une évolution. Il manque l’esprit critique ingénieur qui génère les nouvelles idées de progrès. Avoir une posture qui ose interroger, remettre en question des opinions, des arguments, des modèles de développement. Heureusement qu’Einstein a osé penser autrement que Newton.
Sans esprit critique, impossible de prendre les bonnes décisions stratégiques de changement, orientées par l’autre façon de voir le monde, guidées par des argumentaires persuasifs. Et du changement, nous en avons bien besoin pour fédérer une communauté d’ingénieurs autour d’une même cause.
Nous n’échappons pas au temps : le réseau social est une réalité qui s’impose à nous, il a des règles propres qui s’érigent comme loi.
Ce serait donc un site ‘Ingénieur’, composé d’articles canalisés ingénieur, qui ouvriraient la réflexion, la critique, l’intelligence habile à concevoir au-delà du contexte culturel. Un site qui donnerait une visibilité à large audience, qui rendrait l’ingénieur présent auprès du public, de nos confrères, de la communauté éducative, de l’entreprise …
Et un site ouvert à la vision objective d’autres professionnels, car l’aura ‘Ingénieur’ n’est plus autorité ! Ce regard posé par d’autres : bacheliers, sociologues, enseignants, … est riche d’instructions. Nous accueillerions donc l’article de toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient collaborer à l’observation de l’ingénieur.
Les déclarations épidermiques de dirigeants actuels nous montrent que l’écrit policé a perdu de sa superbe, car il n’alimente pas l’évolution de la société. Les ingénieurs aussi ont besoin de penser autrement. Et ce que nous retiendrons, c’est que les méprises, les bévues, peuvent être blessantes, mais rarement les idées.
Et ce site dynamique sera bien sûr soumis lui-même à la critique. Difficile dés lors pour une fédération, qui se voudrait institution honorable et de consensus, d’assumer la responsabilité des écrits.
Le site, source d’informations et de débats externes, serait donc émanation de quelques-uns qui s’organiseraient pour déposer, de façon régulière, un article. Ce dernier, préalablement proposé à la perspicacité interne, connaitrait les justesses rédactionnelles, orthographiques, d’analyse, d’interrogations, d’interpellations, d’authenticité, d’expertise.
Pour entretenir le site tous les quinze jours durant l’année, soit dix mois, il suffit d’une vingtaine d’articles. Pour démarrer, si nous sommes une dizaine, capables d’écrire un quart de page deux fois par an, nous serons présents.
Ne restons pas au point mort par censure, par manque d’objections. Alors à votre plume pour critiquer le projet et vous montrer preneur d’avenir.
Il y a 85 ans, la loi ingénieur technicien voyait le jour.
Mes meilleurs voeux à la profession.
A 85 ans, nous sommes encore en vie et plein d’envies.

Texte de Jacque Dewez

fin d’année pour nos futur ingénieur industriel….

Voici qu’arrive la fin de l’année pour les masters en science de l’ingénieur industriel et encore une fois, nous pouvons parler de métier en pénurie. Nos entreprise cherche 2000 ingénieurs dans tous les domaines et viennent les chercher directement sur les banc de nos hautes écoles.

ce mardi 26 Juin, le journal télévise de la RTBF a de nouveau mis un coups de projecteur sur nous.

pour le voir ou le revoir :

Devenir Ingénieur industriel

La formation et le cursus nécessaires pour devenir Ingénieur Industriel pose un problème de choix pour tout jeune candidat ;

    • Quelle école et lieu d’étude
    • Finalité et spécialité recherchée
    • Qualification et réputation de l’école
    • Débouchés possibles après l’obtention du diplôme
    • Validité du diplôme au niveau international

Dans cet article, nous examinerons, en particulier, les études d’Ingénieur Industriel dispensées dans la partie francophone du pays. Plusieurs types d’établissement sont concernés

    • Les Hautes Ecoles au nombre de 11
    • Les Instituts d’Enseignements de Promotion Sociale (3) (en abrégé EPS)

Les diplômes de Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel délivrés par ces établissements sont tous reconnus et validés en Belgique, mais les formations sous-jacentes ne sont pas toutes reconnues de la même manière en Europe. Ainsi, seules 7 des Hautes Ecoles ont reçu le label EUR-ACE® qui facilite les porteurs des diplômes à exercer leurs compétences dans toute l’Europe.

Que représente le label EUR-ACE® ?
Les promoteurs du programme EUR-ACE® (European Accreditation for Engineering) ont décidé de décerner le label EUR-ACE® aux formations d’ingénieurs répondant aux critères de qualité reconnus en Europe.
Pour délivrer ce label EUR-ACE®, le cycle d’étude dispensé par l’établissement doit être accrédité par un organisme européen reconnu. Actuellement, une dizaine d’agences européennes d’accréditation ont obtenu le droit à délivrer le label EUR-ACE®, suite à une « accréditation par ENAEE » (European Network for Engineering Education) sanctionnant sa conformité aux standards européens pour l’accréditation et la convergence des formations d’ingénieurs de niveau master.
Parmi celles-ci la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) est l’une des agences européennes d’accréditation reconnue. En outre, la CTI a signé des conventions avec la Chine et le Canada afin de faciliter la reconnaissance mutuelle des formations d’ingénieurs accréditées.
Les Départements Techniques des Hautes Ecoles Belges reconnues ont subi les investigations approfondies de la CTI qui a conclu à l’excellence de leur enseignement et leur a délivré le label EUR-ACE® pour les formations dans les spécialités reconnues Un petit mot d’explication sur ces différents concepts.

CTI

La CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) est un organisme français indépendant, chargé d’évaluer toutes les formations d’ingénieur organisées en France, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger. La CTI peut évaluer les formations d’ingénieurs à l’étranger, notamment dans les régions francophones, sur demande des établissements concernés.
La CTI a le pouvoir d’accréditer les formations évaluées, et de juger de leur conformité à un référentiel établi ; la CTI est donc un organisme d’accréditation pour le titre d’ingénieur diplômé. Ces accréditations sont valables pour une période déterminée (3 ans ou 5 ans). Ces accréditations sont reconnues par l’Europe et donnent la possibilité aux diplômés des établissements labellisés EUR-ACE® de valoriser leur diplôme dans l’Europe entière, voire au-delà.

OBJECTIFS DE LA CTI

La mondialisation qui bouleverse l’économie est en train de changer la donne de l’enseignement supérieur, et plus particulièrement la formation des ingénieurs. Les établissements d’enseignement supérieur, dans un espace ouvert, doivent assurer à leurs étudiants les moyens de répondre aux enjeux majeurs de demain.
Les critères d’accréditation tiennent compte du développement des compétences dans un environnement professionnel, de la culture et mobilité internationale, de l’esprit d’innovation acquis notamment par le contact avec la recherche et les projets en entreprise… éléments qui sont plus que jamais la base de la formation d’ingénieurs ; ce ne sont pas des notions nouvelles pour les écoles d’ingénieurs, mais elles doivent travailler pour les traduire concrètement dans les programmes de formations et mettre en place une véritable démarche qualité.
La Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) est au service des écoles pour les accompagner dans leur démarche de progrès et leur assurer un label de qualité internationalement reconnu ; elle souhaite aussi les appuyer dans leur politique de développement à l’étranger.

EXIGENCES DE LA CTI

En conformité avec les objectifs repris ci-dessus, la CTI

    • S’assure que les formations d’ingénieurs et leur recrutement diversifié répondent à la demande économique et sociale en veillant à leur caractère scientifique et professionnel ainsi qu’aux besoins des étudiants.
    • Veille à l’ouverture des formations à l’innovation, à la recherche, aux entreprises et à l’international
    • Exige de professionnaliser et de systématiser l’assurance qualité
    • Préconise que l’analyse en termes d’acquis de l’apprentissage (learning outcomes) soit tout d’abord fondée sur les besoins des futurs métiers auxquels sont préparés les étudiants, et soit complétée par une analyse plus ouverte qui tiendra compte des évolutions de carrière des diplômés, de leur insertion plus générale encore dans la société et enfin de leur épanouissement personnel. Ceci, sur base des expériences vécues par les diplômés (associations d’alumnis)
    • Considère comme fondamentale l’expression des objectifs propres à chaque formation, en termes d’acquis de l’apprentissage : chaque école doit avoir clairement identifié les compétences générales et professionnelles, en concertation étroite avec les employeurs qui sont susceptibles d’embaucher ses diplômés
    • Prône de tenir compte également des missions sociétales, culturelles et éthiques qui incombent à l’ingénieur dans un monde où la technologie et les sciences prennent une place, chaque jour, plus importante. Dans cette approche l’école doit s’attacher à ce que ses étudiants puissent également s’épanouir dans un contexte culturel, social et humain adapté à leur développement.

LABEL EUR-ACE®

EUR-ACE®

La CTI fait partie de l’association européenne et a été un des membres fondateurs du projet EUR-ACE® (European Accreditation for Engineering). Ce projet a établi un système européen pour l’accréditation des formations d’ingénieurs avec les objectifs suivants :

    • fournir un label européen aux étudiants des programmes accrédités,
    • améliorer la qualité des programmes de formation d’ingénieurs,
    • faciliter la reconnaissance transnationale par les autorités compétentes,
    • faciliter les accords de reconnaissance mutuelle

Les promoteurs du programme EUR-ACE® ont décidé de décerner le label EUR-ACE® aux formations d’ingénieurs satisfaisant des critères de qualité reconnus en Europe.

Nous avons résumé en un petit tableau la situation des Hautes Ecoles telle qu’elle apparaît à la veille de la rentrée académique 2017-2018. Nous devons constater que

    • 7 établissements offrent, à des degrés divers, la possibilité d’un diplôme couvert par le label EUR-ACE®
    • 2 établissements se sont vus refuser la délivrance de ce label
    • 2 établissements n’ont pas sollicité la CTI, de même que les Instituts de Promotion Sociale (EPS)

Accréditation CTI EUR-ACE®

Accreditation tableau

CONCLUSION

Aujourd’hui, la qualité de l’enseignement dispensé dans les Hautes Ecoles, aboutissant au diplôme de Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel, n’est pas reconnue de façon égale. Il est donc important, à la veille d’entreprendre ce cycle essentiel à l’orientation d’une carrière professionnelle, de bien choisir l’établissement qui recevra la confiance de l’étudiant. L’accréditation de 3 ans accordée par la CTI constitue une bonne évaluation et permet de peaufiner certains détails de sorte à solliciter une nouvelle évaluation. L’accréditation de 5 ans est plus sécurisante lorsqu’elle est disponible. Nous ne pouvons que recommander aux directions des établissements concernés de faire le nécessaire pour acquérir le label EUR-ACE® et/ou de le sécuriser pour l’avenir.

EUR-ACE.

La libre circulation des professions en Europe, l’ouverture des formations aux autres pays d’Europe, nécessitaient une harmonisation des niveaux avec des critères précis et des évaluations de terrain.

L’Europe a mis au point un système d’accréditation des formations d’ingénieurs, dont le label est EUR-ACE® (European Accreditation of Engineering Programmes).

Cette accréditation est une évaluation d’une formation ou d’une institution d’enseignement par rapport à un référentiel établi par l’association européenne ENAEE (European Network for Engineering Education).

Pour réaliser cette accréditation, certains pays ont créé une agence avec compétence européenne. C’est ainsi qu’en France, la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) est une des agences apte à vérifier la conformité de la formation aux standards européens et à accréditer les formations d’ingénieurs de niveau Master.

En l’absence d’un tel organisme en Belgique, la CTI fut chargée d’effectuer ce travail pour différentes formations d’ingénieurs industriels francophones.

En synergie avec l\’Agence pour l\’Evaluation de la Qualité de l\’Enseignement Supérieur (AEQES) de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les formations d’ingénieurs industriels dans les Hautes Ecoles furent auditées en 2016.

De nombreuses Hautes Ecoles peuvent aujourd’hui mettre en évidence leur reconnaissance de satisfaction aux critères de qualité Européens : EUR-ACE®.

Voici la liste établie par Haute Ecole, ainsi que le résultat :

Haute Ecoles

Agrégation CTI

Haute École Provinciale de Hainaut Condorcet

Pas demandé

Haute École de la Province de Liège

Refusé

Haute École Libre Mosane

3 ans

Haute École Lucia de Brouckère

Refusé

Haute École Bruxelles-Brabant

5 ans

Haute École Léonard de Vinci

5 ans

Haute École en Hainaut

5 ans

Haute École Louvain en Hainaut

5 ans

Haute école Namur-Liège-Luxembourg

3 ans

Haute école Robert Schuman

3 ans

L’occasion de congratuler les Hautes Ecoles qui œuvrent pour la qualité de notre profession.

En ce qui concerne les ingénieurs diplômés, c’est essentiellement la Fédération Européenne d’Association Nationale d’Ingénieurs (FEANI) notre interlocuteur. Cette fédération regroupe en effet les associations d’ingénieurs des pays d’Europe. La FEANI tient un registre des formations d’ingénieurs et pour être admis dans celui-ci, il est souhaitable que l’institution d’enseignement ait le label EUR-ACE®. Ce label est également un requis de formation de base pour obtenir le titre EUR ING, garantissant la compétence professionnelle de l’ingénieur.

Toutefois, la profession d’ingénieur n’est pas réglementée en Belgique, l’entreprise peut engager sans titre d’ingénieur. Et la labellisation dont question ci-avant a peu d’incidence concrète.

Par contre, le titre académique d’ingénieur industriel est protégé légalement, et même les formations sans label EUR-ACE®, continueront à le délivrer officiellement.

Relevons quatre conclusions des examinateurs, et qui sont communes à toutes les Hautes Ecoles concernant la formation des ingénieurs industriels : l’intérêt  d’un centre de recherche associé à l’institution d’enseignement, une législation trop rigide, un échange accru avec l’entreprise, une meilleure visibilité de l’école d’ingénieurs.